Examen Sony A7R IV

0
239

Test Sony A7R IV

 

Test Sony A7R IV, Examen Sony A7R IV

Introduction

Le Sony A7R IV est un appareil photo professionnel 35 mm plein cadre sans miroir avec un tout nouveau capteur d’image CMOS rétro-éclairé de 61 mégapixels.

En plus de l’amélioration significative de la résolution, le nouveau A7R IV dispose également d’images de 26,2 mégapixels en mode APS-C, du processeur d’image BIONZ X de dernière génération, d’une plage dynamique de 15 jeux à faible sensibilité, d’une plage ISO de 50-102 400, d’un système optique 5 axes pour la stabilisation des images du corps offrant 5.5 diaphragmes de compensation, prise de vue continue jusqu’à 10 images/seconde avec suivi AF/AE complet (même cadence que le modèle A7R III précédent), 567 points AF de détection de phase dans le plan focal couvrant 74% de la surface de l’image et 425 points AF de contraste, plus AF Eye en temps réel pour enregistrement vidéo et photos.

Le mode de prise de vue multiple avec décalage de pixels amélioré peut combiner jusqu’à 16 images pleine résolution pour capturer 16 images distinctes avec décalage de pixels contenant un total de 963,2 millions de pixels de données, qui sont ensuite composées en une image de 240,8 millions de pixels (19008 x 12672 pixels) en utilisant l’application Imaging Edge desktop.

Il y a aussi un nouveau viseur électronique OLED Tru-Finder de 5,76 millions de points, l’enregistrement de films 4K incluant la lecture complète des pixels sans binning des pixels en mode Super 35mm, les modes vidéo S-Log 2, S-Log 3 et HLG (Hybrid Log-Gamma), le support Wi-Fi haute vitesse, la connexion sans fil de PC, le transfert de données par FTP et le rechargement des batteries par le port USB 3.2, deux emplacements pour cartes mémoire UHS-II, une meilleure tenue à la poussière, une meilleure protection contre la transpiration et à la poussière, une batterie 670 photos et des manivelles et boutons améliorées.

Le Sony A7R IV est maintenant disponible au prix d’environ £3600 / €4000 / $3500 corps seulement au Royaume-Uni, en Europe et aux États-Unis respectivement.

Test Sony A7R IV, Examen Sony A7R IV

Facilité d’utilisation

Il est probablement juste de dire que l’A7R IV n’est pas la nouvelle caméra Sony Alpha que la plupart des fans voulaient quand elle a été annoncée il y a quelques mois seulement.

Au lieu du très attendu Sony A7S III, qui met l’accent sur la vidéo, Sony a plutôt choisi de dévoiler la quatrième génération de sa caméra A7R haute résolution, introduisant un certain nombre de changements évolutifs, plus de 50 au total, en particulier le système de mise au point automatique, qui en font une caméra encore plus complète que ses trois prédécesseurs.

Sony a une fois de plus résisté à la tentation d’apporter trop de modifications à la dernière génération de la caméra A7R, qui à première vue ressemble beaucoup à la A7R III de 18 mois.

De l’avant, la nouvelle A7R IV a une poignée plus large et plus prononcée que la Mark III, avec un peu plus d’espace entre la poignée et l’objectif, ce qui répond à une plainte courante des tireurs Sony. Par contre, si vous avez de grandes mains ou portez des gants, il n’y a toujours pas assez d’espace entre la poignée et l’objectif.

Malgré l’utilisation d’une batterie identique à celle de la génération précédente et d’un processeur plus gourmand en énergie, l’A7R IV offre une autonomie de batterie de 20 images supplémentaires pour un nombre impressionnant de 670 photos, mesurées selon les normes CIPA les plus strictes, l’utilisation réelle étant plus que suffisante pour une journée entière de tournage.

Les autres principaux changements physiques ont été apportés à l’arrière de l’appareil photo, où Sony a perfectionné le joystick actionné par le pouce qui est utilisé pour régler le point AF, le rendant plus grand et texturé avec de petits points pour le rendre plus rapide à trouver avec votre pouce droit.

Il s’accompagne d’un autre changement sous la forme d’une touche AF-On encore plus grande et plus prononcée, qui facilite encore plus qu’auparavant la mise au point à l’aide du pouce, plutôt que d’appuyer à moitié sur le déclencheur, une méthode que de nombreux photographes ne jurent que par la main.

En plus de l’A7R IV, la molette de correction d’exposition a utilement gagné un bouton de verrouillage en son centre, tout comme la molette de mode prise de vue, ce qui rend presque impossible tout changement accidentel lorsqu’elle est rangée dans un sac d’appareil.

Curieusement, Sony a conçu les deux boutons de verrouillage différemment. Celui du sélecteur de mode prise de vue doit être maintenu enfoncé pour pouvoir tourner le cadran, tandis que le nouveau pour le cadran de correction d’exposition est enfoncé pour le verrouiller, puis cliqué à nouveau pour libérer le cadran.

Une autre modification a été apportée à la molette de commande arrière, qui a été déplacée vers le haut de la caméra, plutôt que d’être encastrée à l’arrière, ce qui la rend plus facile à repérer et plus tactile à utiliser.

Test Sony A7R IV, Examen Sony A7R IV

La résistance aux intempéries a également été nettement améliorée par rapport à la génération précédente, avec des joints supplémentaires au niveau de toutes les coutures de la carrosserie, du couvercle du compartiment des piles et des fentes pour les supports, bien que Sony ne soit toujours pas en mesure de garantir une étanchéité à 100% à la poussière et l’humidité.

Regardez sous le rabat de la carte mémoire et vous trouverez non pas un, mais deux, des fentes pour carte SD, et encore mieux, les deux prennent maintenant en charge la norme UHS-II la plus rapide, ce qui manquait cruellement sur le modèle précédent.

Sony a également répondu à une autre plainte courante et a inversé l’ordre des emplacements, de sorte que l’emplacement 1 est maintenant beaucoup plus intuitivement en haut et l’emplacement 2 en bas. Un changement mineur, peut-être, mais qui montre que Sony est vraiment à l’écoute de sa clientèle existante.

L’A7R IV dispose d’une pléthore de ports et d’options de connectivité différents, y compris un port PC Sync pour les lumières de studio, à la fois USB-2 et USB Type-C 3.2 ports, ce qui signifie que vous pouvez alimenter et connecter la caméra en même temps, sans fil ainsi que le fil de connexion, et plus rapide 5Ghz wi-fi.

Nous aurions aimé voir le cadran de prise de vue en continu de l’A9, situé à gauche du viseur de l’A9, reproduit sur l’A7R IV, surtout vu sa cadence de prise de vue en rafale.

Ce qui nous amène à l’une des attractions majeures de l’A7R IV, sa vitesse de prise de vue continue. L’A7R IV offre une prise de vue en rafale à 10 images/s avec suivi AF/AE à plein temps pour un maximum de 68 images JPEG ou RAW compressées extra-fines plein format et un impressionnant 200 images en mode APS-C.

Si vous voulez prendre des fichiers RAW non compressés, la vitesse de prise de vue tombe à 6 images par seconde et la mémoire tampon à 30 images. Bien que le tampon de la caméra soit légèrement plus petit que sur l’A7R Mark III, nous pensons qu’il est très impressionnant étant donné le nombre accru de mégapixels proposés.

Si vous avez besoin d’encore plus de vitesse, le Sony A9 de 24 mégapixels peut prendre des photos à 20 images par seconde avec un suivi AF/AE à plein temps, mais vous devrez sacrifier un énorme 37 mégapixels pour atteindre cette vitesse vertigineuse.

Test Sony A7R IV, Examen Sony A7R IV

Comme son prédécesseur, l’A7R Mark IV démarre presque instantanément et est prêt pour le tournage en moins d’une seconde, et ses performances de fonctionnement générales sont agréablement rapides.

Le système de mise au point automatique de l’appareil a été considérablement amélioré. Il y a maintenant 567 points de détection de phase AF, avec une couverture d’image de 74%, en hausse par rapport aux 399 points du modèle précédent, et en mode APS-C il y a effectivement 325 points de détection de phase AF fournissant une couverture de 99%, ce qui devrait plaire en particulier aux photographes de la faune.

Vous pouvez activer le mode APS-C d’une simple pression sur un bouton personnalisé, en effectuant automatiquement un zoom avant de 1,5x, ce qui est parfait pour les photographes de nature et de faune qui ont rapidement besoin d’une portée supplémentaire.

Parmi les autres changements apportés au système de mise au point, mentionnons l’ajout de la mise au point automatique en temps réel sur les yeux, du suivi en temps réel de la mise au point automatique et de la mise au point automatique sur les yeux des animaux, qui ont tous récemment fait leurs débuts sur d’autres caméras Alpha grâce aux mises à jour du micrologiciel.

Dans la pratique, ces améliorations rendent pratiquement le joystick AF presque superflu pour de nombreuses situations de prise de vue, car la caméra se verrouille et suit le sujet principal autour du cadre, ne le perdant que très rarement de vue.

L’A7R IV a rarement, voire jamais, manqué le moment en raison d’un problème avec l’autofocus. Il s’est avéré un expert en matière de verrouillage et de suivi d’un sujet en mouvement, et a excellé dans les portraits grâce au mode AF Eye dédié, qui reconnaît, verrouille et suit instantanément un œil humain dans les modes AF-S et AF-C, ainsi que, pour la première fois, dans l’enregistrement vidéo.

Notez que Eye-AF est déclenché en appuyant à mi-course sur le déclencheur, plutôt que via un bouton personnalisé comme sur les modèles A7R précédents. Au lieu de cela, il suffit d’appuyer à mi-course sur le bouton de l’obturateur pendant que le mode AF de suivi de mise au point active automatiquement Eye AF s’il détecte un visage ou un œil, et il revient de façon transparente au suivi non spécifique du sujet si l’œil ou le visage ne peut être détecté, puis revient quand il peut.

Inversement, vous pouvez également utiliser le système pour faciliter la composition de sujets fixes. Faites simplement la mise au point sur votre sujet, maintenez le déclencheur enfoncé et l’appareil photo se verrouillera avec précision sur le sujet choisi pendant que vous recadrez le cadre, même s’il se trouve dans l’un des coins les plus reculés.

L’A7R IV a rarement, voire jamais, manqué le moment en raison d’un problème avec l’autofocus. Il s’est avéré un expert en matière de verrouillage et de suivi d’un sujet en mouvement, et a excellé dans les portraits grâce au mode AF Eye dédié, qui reconnaît, verrouille et suit instantanément un œil humain dans les modes AF-S et AF-C, ainsi que, pour la première fois, dans l’enregistrement vidéo.

Notez que Eye-AF est déclenché en appuyant à mi-course sur le déclencheur, plutôt que via un bouton personnalisé comme sur les modèles A7R précédents. Au lieu de cela, il suffit d’appuyer à mi-course sur le bouton de l’obturateur pendant que le mode AF de suivi de mise au point active automatiquement Eye AF s’il détecte un visage ou un œil, et il revient de façon transparente au suivi non spécifique du sujet si l’œil ou le visage ne peut être détecté, puis revient quand il peut.

Inversement, vous pouvez également utiliser le système pour faciliter la composition de sujets fixes. Faites simplement la mise au point sur votre sujet, maintenez le déclencheur enfoncé et l’appareil photo se verrouillera avec précision sur le sujet choisi pendant que vous recadrez le cadre, même s’il se trouve dans l’un des coins les plus reculés.

Le Sony A7R IV dispose à nouveau d’une stabilisation de l’image corporelle 5 axes, offrant les mêmes 5,5 arrêts de compensation que son prédécesseur.

Le système intégré au boîtier garantit que l’A7R IV peut stabiliser tous les types d’objectifs, et pas seulement ceux portant la désignation Sony FE, bien que les objectifs tiers sans contact électronique ne bénéficient que de trois axes de compensation et que vous deviez entrer manuellement la focale utilisée.

Test Sony A7R IV, Examen Sony A7R IV

Le mode Pixel Shift Multi Shooting qui a fait ses débuts sur les A7R II a été encore amélioré avec l’ajout d’un nouveau mode 16 photos.

En mode 4 prises de vue, il capture toujours quatre images consécutives qui sont décalées d’un pixel vers le haut, le bas, la gauche et la droite, qui peuvent ensuite être combinées en une seule image grâce au nouveau logiciel Imaging Edge 2.0 de Sony, ce qui donne une image plus détaillée avec une meilleure gradation tonale.

Dans le nouveau mode 16 prises de vue, il capture 16 images consécutives qui sont décalées vers le haut, le bas, la gauche et la droite de 1/4 pixel chacune, qui peuvent ensuite être combinées en une seule image en utilisant le logiciel Imaging Edge 2.0 de Sony pour créer une image énorme de 240 mégapixels, soit presque 1 Go en taille !

Notez cependant qu’aucun des deux modes ne fonctionne avec des sujets en mouvement, et que l’appareil doit être parfaitement immobile, ce qui limite quelque peu son utilité.

Nous avons également trouvé que la dernière version du logiciel Imaging Edge était assez lente à combiner les images Pixel Shift et généralement plutôt intuitive, bien que la version 2.0 représente une nette amélioration par rapport au programme original.

L’A7R IV dispose d’un viseur électronique encore meilleur que l’A7R III, utilisant désormais un viseur OLED de 5,76 m de point, le meilleur de sa catégorie, identique à celui des appareils Panasonic Lumix S1 et S1R plein cadre. C’est vraiment un plaisir de regarder à travers et en grande partie réduit au silence l’argument « les viseurs optiques sont meilleurs » que certains propriétaires de reflex numériques font encore valoir.

Un changement subtil mais très bienvenu à l’interface du viseur est la façon dont les points AF sont affichés. Sur toutes les autres caméras Alpha, elles sont grises jusqu’à ce qu’elles passent au vert lorsque la mise au point est effectuée, ce qui rendait difficile de prédire exactement où la caméra allait faire la mise au point. Sur l’A7R IV, vous avez maintenant le choix entre des points rouges ou blancs, qui sont beaucoup plus faciles à voir.

L’écran LCD à l’arrière a été conservé de l’A7R III. Il a la même taille de 3 pouces et s’incline de la même manière que sur l’A7R III, et est également sensible au toucher, ce qui peut être utilisé pour certains éléments de fonctionnement, y compris la commande de l’autofocus tout en regardant à travers le viseur.

Malheureusement, Sony s’est une fois de plus arrêté d’offrir une expérience d’écran tactile complet – un peu inexplicablement, vous ne pouvez pas utiliser le système de menu de cette façon, appuyez sur les icônes à l’écran, ou même faire défiler les images pendant la lecture, comme sur presque tous les smartphones récents et de nombreux appareils photos récents. C’est vraiment un domaine opérationnel que nous aimerions voir Sony aborder rapidement sur toutes les futures caméras Alpha.

Test Sony A7R IV, Examen Sony A7R IV

Le Sony A7R IV peut filmer et enregistrer des vidéos 4K en plusieurs formats, y compris les formats plein cadre et Super 35 mm sur toute la largeur du capteur d’image, bien qu’il manque encore l’enregistrement 10 bits et 4K/60p, ce qui est probablement réservé à la caméra A7S III tant attendu.

Il peut produire une vidéo non compressée UHD 4K, 3840×2160 pixels (30p/24p/25p) à une profondeur de couleur 4:2:2:2 sans sous-échantillonnage sur les cartes mémoire insérées ou par HDMI vers des enregistreurs tiers compatibles.

Le mode vidéo HLG (Hybrid Log-Gamma) prend en charge un flux de travail HDR instantané, tandis que les modes S-Log2 et S-Log3 pour une plage dynamique de 14 diaphragmes sont disponibles pour une plus grande flexibilité d’étalonnage.

Contrairement à l’A7R III, ce nouveau modèle suréchantillonne du format 6K au format Super 35 mm en utilisant une culture 1,6x assez agressive pour les séquences 24p et une culture 1,8x encore plus agressive pour les séquences 30p, ce qui signifie dans la pratique que vous devrez utiliser des objectifs grand angle pour obtenir les mêmes angles de vue que le A7R III était capable.

L’A7R IV continue de prendre en charge le format XAVC S, qui est basé sur le codec XAVC professionnel, et peut enregistrer de la vidéo Full HD à 120 images/s à 100 Mbps, ce qui permet de monter des séquences en fichiers 4x ou 5x au ralenti, avec un mode S&Q (Slow and Quick motion) sur le cadran de prise de vues permettant de sélectionner la fréquence des images entre 1 images/s et 120 images/s.

Le suivi tactile en temps réel, une fonction tirée de l’A6400, est maintenant offerte sur la série de caméras Alpha plein cadre, ainsi que la mise au point automatique Eye AF en temps réel pour les films, toujours pour la première fois sur toute caméra Alpha.

Appuyez sur la touche Menu à l’arrière de l’appareil photo et un certain nombre de dossiers de prise de vue et de configuration apparaissent à l’écran, avec du texte blanc sur un fond noir pour une meilleure visibilité.

L’A7R IV utilise le même système de menu récemment révisé que les A6500 et A9, qui est plus clair et plus facile à naviguer que sur les caméras A7 précédentes, bien que toujours frustrant à naviguer, avec pas moins de 41 écrans différents.

Comme l’indiquent les symboles sur le côté de la caméra, le Sony A7R IV est compatible wi-fi et NFC, et il offre également l’acquisition de données de localisation via une connexion Bluetooth vers un appareil mobile compatible.

Qualité des images

Toutes les images de cet examen ont été prises en utilisant le réglage JPEG fin de 61 mégapixels, ce qui donne une taille moyenne d’image d’environ 20Mb.

Le Sony A7R IV a une gamme ISO étendue et très utilisable de 50-102 400. Les normes ISO 50-6400 sont pratiquement exemptes de bruit, tandis que les normes ISO 12800 et 25600 donnent des résultats plus qu’acceptables, et même les normes ISO 51200 et 102400 peuvent être utilisées en urgence.

Les échantillons RAW illustrent à quel point le traitement de la caméra se fait par défaut, car ils sont beaucoup plus bruyants à toutes les valeurs ISO que leurs homologues JPEG, avec moins d’artefacts couleur indésirables.

La photographie de nuit était excellente, avec une vitesse d’obturation maximale de 30 secondes et le mode ampoule offrant de nombreuses possibilités pour la photographie de nuit créative.

Le mode Multi Shift Multi Shot (Décalage des pixels) vous permet de combiner quatre images en une seule avec plus de détails ou 16 images en une seule photo super-résolution en utilisant le logiciel Sony Imaging Edge, bien que cela ne fonctionne pas du tout pour les sujets en mouvement.

La fonction Dynamic Range Optimizer extrait plus de détails de l’ombre et met en évidence les zones d’une image, sans introduire de bruit indésirable ou d’autres artefacts.

Les différents effets d’image produisent rapidement des effets spéciaux qui, autrement, vous obligeraient à passer beaucoup de temps dans la chambre noire numérique, tandis que les styles créatifs offrent un moyen rapide et facile de retoucher les images JPEG de l’appareil.

Nuitée

La vitesse d’obturation maximale du Sony A7R IV est de 30 secondes et il y a aussi un mode Ampoule pour des expositions encore plus longues, ce qui est une excellente nouvelle si vous êtes sérieusement intéressé par la photographie de nuit.

Test Sony A7R IV, Examen Sony A7R IV

Décalage des pixels Prise de vue multiple

En mode de prise de vue multiple avec décalage des pixels, l’A7R IV prend 4 ou 16 images RAW non compressées tout en décalant le capteur d’image d’un pixel ou d’un quart de pixel à la fois. Vous pouvez ensuite générer des images d’une résolution supérieure à celle d’une prise de vue normale en combinant les images RAW sur un ordinateur avec l’application Imaging Edge (Remote/Viewer/Edit).

Image Stabilisation

L’A7R IV de Sony est équipé d’un stabilisateur d’image optique 5 axes intégré qui peut atteindre 5,5 arrêts de vitesse d’obturation, en fonction de votre technique de prise de main.

Optimiseur de plage dynamique

D-Range Optimiser (DRO) est la solution de Sony pour améliorer les détails des ombres dans les photos prises en lumière contrastée. Il y a 5 niveaux différents et une option Auto.

Specifications

Lentille
COMPATIBILITÉ DES LENTILLES
Objectifs Sony E-mount
MONTAGE DE LENTILLE
Monture E
Capteur d’image
RATIO D’ASPECT
3:2
NOMBRE DE PIXELS (EFFECTIF)
Environ 61,0 mégapixels
NOMBRE DE PIXELS (TOTAL)
Environ 62,5 mégapixels
TYPE DE CAPTEUR
35mm plein cadre (35,7×23,8mm), capteur CMOS Exmor R
SYSTÈME ANTI-POUSSIÈRE
Revêtement de protection de charge sur filtre optique et mécanisme de décalage de capteur d’image
Enregistrement (images fixes)
FORMAT D’ENREGISTREMENT
JPEG (DCF Ver. 2.0, Exif Ver.2.31, MPF Baseline compatible), RAW (format Sony ARW 2.3)
TAILLE DE L’IMAGE (PIXELS)[3:2][3:2
35mm plein cadre L : 9504 x 6336 (60M), M : 6240 x 4160 (26M), S : 4752 x 3168 (15M) APS-C L : 6240 x 4160 (26M), M : 4752 x 3168 (15M), S : 3120 x 2080 (6,5M)
TAILLE DE L’IMAGE (PIXELS)[4:3][4:3
35mm plein cadre L : 8448 x 6336 (54M), M : 5552 x 4160 (23M), S : 4224 x 3168 (13M) APS-C L : 5552 x 4160 (23M), M : 4224 x 3168 (13M), S : 2768 x 2080 (5,8M)
TAILLE DE L’IMAGE (PIXELS)[16:9][16:9
35mm plein cadre L : 9504 x 5344 (51M), M : 6240 x 3512 (22M), S : 4752 x 2672 (13M) APS-C L : 6240 x 3512 (22M), M : 4752 x 2672 (13M), S : 3120 x 1752 (5,5M)
TAILLE DE L’IMAGE (PIXELS)[1:1][1:1
35mm plein cadre L : 6336 x 6336 (40M), M : 4160 x 4160 (17M), S : 3168 x 3168 (10M) APS-C L : 4160 x 4160 (17M), M : 3168 x 3168 (10M), S : 2080 x 2080 (4.3M)
TAILLE DE L’IMAGE (PIXELS)[PANORAMA PAR BALAYAGE]

MODES DE QUALITÉ D’IMAGE
RAW,RAW & JPEG (Extra fin, Fin, Standard), JPEG (Extra fin, Fin, Standard)
EFFET IMAGE
Postérisation (couleur), Postérisation (N/B), Couleur Pop, Photo rétro, Couleur partielle (R/G/B/Y), Monochrome à contraste élevé, Toy Camera (Normal/Cool/Warm/Green/Magenta), Soft High-key
STYLE CRÉATIF
Standard, Vif, Neutre, Clair, Profond, Lumière, Portrait, Paysage, Coucher de soleil, Scène nocturne, Feuilles d’automne, Noir et blanc, Sépia, Style Box(1-6), (contraste (-3 à +3 pas), saturation (-3 à +3 pas), netteté (-5 à +5 pas))
PROFIL PHOTOGRAPHIQUE
Oui (Arrêt / PP1-PP10) Paramètres : Niveau de noir, Gamma (vidéo, photo, Cine1-4, ITU709, ITU709, ITU709[800%], S-Log2, S-Log3, HLG, HLG1-3), Gamma noir, Genou, Mode couleur, Saturation, Phase couleur, Profondeur couleur, Détail, Copier, Réinitialiser
FONCTIONS DE PLAGE DYNAMIQUE
Arrêt, Optimiseur de plage dynamique (Auto/Niveau (1-5))
ESPACE COULEUR
sRGB standard (avec gamme sYCC) et Adobe RGB standard compatible avec TRILUMINOS Color
14BIT RAW
Oui
BRUT NON COMPRIMÉ
Oui
Enregistrement (vidéo)
FORMAT D’ENREGISTREMENT
XAVC S, format AVCHD compatible Ver. 2.0
COMPRESSION VIDÉO
XAVC S : MPEG-4 AVC/H.264, AVCHD : MPEG-4 AVC/H.264
FORMAT D’ENREGISTREMENT AUDIO
XAVC S : LPCM 2ch, AVCHD : Dolby Digital (AC-3) 2 canaux, Dolby Digital Stereo Creator
ESPACE COULEUR
xvYCC standard (x.v.Color si connecté par câble HDMI) compatible avec TRILUMINOS Color
EFFET IMAGE
7 types : Postérisation (couleur), Postérisation (N/B), Couleur Pop, Photo rétro, Couleur partielle (R/G/B/Y), Monochrome à contraste élevé, Toy Camera (Normal/Cool/Warm/Green/Magenta), Soft High-key
STYLE CRÉATIF
Standard, Vif, Neutre, Clair, Profond, Lumière, Portrait, Paysage, Coucher de soleil, Scène nocturne, Feuilles d’automne, Noir et blanc, Sépia, Style Box(1-6), (contraste (-3 à +3 pas), saturation (-3 à +3 pas), netteté (-5 à +5 pas))
PROFIL PHOTOGRAPHIQUE
Oui (Arrêt / PP1-PP10) Paramètres : Niveau de noir, Gamma (vidéo, photo, Cine1-4, ITU709, ITU709, ITU709[800%], S-Log2, S-Log3, HLG, HLG1-3), Gamma noir, Genou, Mode couleur, Saturation, Phase couleur, Profondeur couleur, Détail, Copier, Réinitialiser
TAILLE DE L’IMAGE (PIXELS), NTSC
XAVC S 4K : 3840 x 2160 (30p, 100M), 3840 x 2160 (24p, 100M), 3840 x 2160 (30p, 60M), 3840 x 2160 (24p, 60M), XAVC S HD : 1920 x 1080 (120p, 100M), 1920 x 1080 (120p, 60M), 1920 x 1080 (120p, 60M), 1920 x 1080 (60p, 50M), 1920 x 1080 (30p, 50M), 1920 x 1080 (24p, 50M), 1920 x 1080 (60p, 25M), 1920 x 1080 (30p, 16M), AVCHD : 1920 x 1080 (60i, 24M, FX), 1920 x 1080 (60i, 17M, FH)
TAILLE DE L’IMAGE (PIXELS), PAL
XAVC S 4K : 3840 x 2160 (25p, 100M), 3840 x 2160 (25p, 60M), XAVC S HD :1920 x 1080 (100p, 100M), 1920 x 1080 (100p, 60M), 1920 x 1080 (100p, 60M), 1920 x 1080 (50p, 50M), 1920 x 1080 (25p, 50M), 1920 x 1080 (25p, 25M), 1920 x 1080 (50i, 24M, FX), 1920 x 1080 (50i, 17M, FH)
MOUVEMENT LENT ET RAPIDE (CADENCE DE PRISE DE VUE)
Mode NTSC : 1fps, 2fps, 4fps, 8fps, 15fps, 30fps, 60fps, 120fps mode PAL : 1fps, 2fps, 3fps, 6fps, 12fps, 25fps, 50fps, 100fps
SLOW & QUICK MOTION (CADENCE D’ENREGISTREMENT ET TAILLE DE L’IMAGE)
Mode NTSC : 1920×1080 (60p, 30p, 24p), mode PAL : 1920×1080 (50p, 25p)
FONCTIONS VIDÉO
Affichage du niveau audio, niveau d’enregistrement audio, sélecteur PAL/NTSC, enregistrement proxy (1280 x 720 (env. 9 Mbps)), TC/UB (TC Preset/U